VIP

Rama La Slameuse sonne l’arrêt

Une «Récréation» qui vaut son pesant d’Or

L’artiste musicienne burkinabè Rama la Slameuse a fait le  28 octobre dernier à son domicile, un point de presse sur la sortie imminente de son tout nouveau clip vidéo dénommé “La récréation”. Ce fut l’occasion pour la star du buzz de donner le coût estimatif d’un tel projet. Plus de 22 millions !

Combien a coûté le clip “La récréation”?

“Le clip a été tourné dans deux pays à savoir mon pays d’origine le Burkina Faso et le Ghana. Les acteurs principaux sont issus de la liste des acteurs de Nollywood des acteurs renommés du Ghana. Il y figure également quelques célèbres humoristes ivoiriens qui font bien sûr l’actualité et le buzz en Côte d’Ivoire. Le clip a coûté un budget de 21 645 000 FCFA. A la dernière minute nous avons complété 910 000 FCFA à cause de la présence des chevaux dans le clip. Ces derniers ne faisaient pas partie de notre scénario de départ. Ils ont été adjoints à la dernière minute. Les cinquante chevaux nous ont coûté au bas mot…875 000 FCFA.”

“Mon objectif est atteint, mon peuple me connait, l’Afrique me connait” Rama La Slameuse

“Chaque trois mois, Rama va déposer un clip à Trace TV”

Il faut dire que Rama va travailler en sorte que tous ceux qui l’ont soutenu à atteindre cette notoriété que j’ai aujourd’hui, puissent aussi en bénéficier. D’abord à commencer par les journalistes, qui sans eux, je n’allais pas devenir ce que je suis. Rama fera des clips haut de gamme, de qualité qui non seulement vont promouvoir la culture burkinabè, mais aussi l’image de l’artiste burkinabè que je suis. Désormais quand on parlera de culture sur Trace TV on parlera des artistes burkinabè. Ce n’est que le début ! Chaque trois mois Rama va déposer un clip à Trace TV. Chaque fois la qualité des clips sera supérieure aux précédents. Je peux désormais promettre à la presse burkinabè qu’il y aura au Burkina Faso des clips comparables aux stars d’ailleurs que nos artistes envient. Je vais arracher cette envie de courir derrière les autres artistes étrangers à cause de la qualité de leurs œuvres. La récréation est terminée ! C’est pour dire aussi que c’est fini pour les écarts de langage inutile. Mon objectif est atteint, mon peuple me connait, l’Afrique me connait. L’heure est venue de travailler à donner des œuvres de qualité aux chaînes nationales ainsi qu’aux médias internationaux.”

 Propos rassemblés par Bessy François SENI

 

Les plus lus

To Top