Live

NAK, innovation majeure 2019

Enfin un site définitif !

Si l’influence africaine dans le domaine de l’Art, notamment de la musique et de la danse sont aujourd’hui reconnues, le transfert des connaissances et des savoir-faire de l’Afrique vers le reste du monde demeure encore largement sous-estimé. C’est ce à quoi les panélistes de la 24è édition des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) devront s’y atteler pendant l’édition 2019. Une édition qui aura lieu du 27 novembre au 1er décembre sur le «vrai» site du festival qui sera inauguré pour la circonstance devant le patron de cette édition, le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme Abdoul Karim SANGO. La presse nationale a eu la primeur de l’information le 24 octobre dernier, à la faveur d’un point de presse dans la salle des fêtes de la Mairie de Koudougou. Plus d’une vingtaine d’artistes y sont invités. Oxygene Mag y était. 

L’équipe de coordination des NAK 2019 est fin prête

«Diaspora et promotion de la culture» : tel est le thème de cette 24è édition des NAK qui aura lieu du 27 novembre au 1er décembre 2019 dans la cité du Cavalier Rouge à Koudougou.

Un thème qui n’est qu’une continuité logique du thème de la précédente édition «Culture et Migrations». La question fondamentale de la diaspora africaine et burkinabè en particulier, se résume sur un élément essentiel ; la diversité culturelle. La persistance des cultures de diaspora est aujourd’hui le poumon de la divergence culturelle dans le monde entier. Les cultures européennes se sont répandues au-delà des frontières de l’Europe et de nombreuses cultures extra européennes se sont installées sur le continent africain. Par conséquent la responsabilité des pays d’origine  et des pays d’installation demeure vitale pour la sauvegarde d’une culture diasporique. Les nouvelles technologies, les nouveaux médias, les associations des communautés, les institutions diplomatiques jouent tous un rôle dans le maintien de la culture des diasporas.

Selon Koudbi Koala, Maître Penseur des NAK et Trésor culturel humain vivant, «Tous ceux qui ont migrés ailleurs ou ici, qu’ils prennent  à cœur leur culture et en étant à l’extérieur, ils sont bien outillés à gérer au mieux leur culture que ceux qui sont dedans». C’est pour cette raison qu’il sera capital de cogiter sur l’organisation et à la structuration de la diaspora. Déterminer des dispositifs institutionnels à mettre en place, pour rendre plus efficaces leurs actions dans but de contribuer activement au développement du Faso.

La presse nationale n’a pas marchandé sa présence

 

Le secteur 10 de Koudougou accueille le SITE

Autre fait marquant de cette édition, les NAK auront lieu sur son propre site. C’est un rêve qui s’est enfin réalisé. Un travail de plaidoyer qui a duré plus d’une décennie. «Les NAK auront lieu sur leur propre site qui nous avait été octroyé depuis plus de 10 ans. Cette année, toutes les activités auront lieu sur ce site sise au secteur 10 de Koudougou» renchérit Koudbi Koala. C’est donc une satisfaction extrême qui se lisait sur le visage radieux du Président Fondateur de l’Association Benebnooma. Créé en 1996, les NAK sont la plus grande manifestation culturelle privée du Burkina Faso. Depuis 23 ans, elle offre des plateaux live aux artistes africains venants des quatre coins de la planète. Rencontres professionnels, éducation artistique et village atypiques sont les grands axes de ce gigantesque festival. Il était donc imminent que les NAK s’octroient un site répondant à son standing et sa notoriété. Les fils et filles de la Nation y compris les honorables élus nationaux, avec à sa tête le Président de l’Assemblée Nationale Alassane Bala SAKANDE  ont répondu à la doléance du «Doyen» de la culture à Koudougou.

Le comité d’organisation a affirmé que le site est en construction et en aménagement. L’avancement des travaux se passe «à pas de géant et surement». Pour un budget «satisfaisant» de 109.252. 566 F. CFA. L’essentiel selon le promoteur, c’est de l’organiser dans des meilleures conditions. Et tout porte à croire que la cagnotte peut l’affaire, quitte à réajuster certains compartiments.

Le “Prince National” comme Floby en 2018?

C’est donc une pléthore d’activités qui annoncé pendant 6 jours à Koudougou.  Les rideaux s’ouvriront par cette cérémonie d’ouverture tant attendue le mercredi 27 novembre sur le site définitif des NAK. Quatre soirées de concerts live du 28 novembre au 1er décembre. Des animations populaires sur la «Scène Octave» tous les après-midi. Le «Village Atypique» sur le site définitif avec 200 stands d’exposition à partir du 27 novembre. Des espace gastronomiques et partenaires de 30 stands. Et bien sûr ce panel attendu sur «Diaspora et promotion de la Culture » à la salle des fêtes de la Mairie de Koudougou (Seule activité qui se déroulera hors du site).

Dez Altino annoncé en grande pompe

L’opinion publique nationale est souvent très friande de la tête d’affiche annoncée aux NAK. Koudbi Koala relativise en affirmant «qu’il n’y a pas de têtes d’affiches, car tout le monde est tête d’affiche. Tous les 25 groupes qui viendront seront des têtes d’affiches». Mais selon certains acteurs culturels les plus avisés, Dez Altino (Prince National) serait annoncé comme la «Guest star» qui clôtura le festival le 1er décembre prochain. Tout comme le «Baba National » Floby qui avait atomisé le Théâtre Populaire de Koudougou en 2018.

“Toutes les activités auront lieu sur notre site” Dixit Koudbi Koala

Voici néanmoins en exclusivité première ; la liste dévoilée des artistes qui sont programmés aux NAK 2019. Sous réserve d’éventuels ajouts.

C’est exactement 21 groupes nationaux et 4 internationaux venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Niger et du Mali.

Liste des artistes

  • Kalam (BF)
  • Martin N’terry (USA BF)
  • Dez Altino (BF)
  • Troupe Saaba (BF)
  • Troupe Laafi la Boumbou (BF)
  • Dabross (BF)
  • Ima Hado (BF)
  • Charles Bohena (BF)
  • Madou Djan (BF)
  • Fleur Ouédraogo (BF)
  • Wendy (BF)
  • Zabda (BF)
  • Raeva (BF)
  • Big Solid (BF)
  • Saly Z (BF)
  • Orchestre des Forces Armées (BF)
  • Ismo Vitalo (BF)
  • Abbé Ferdinand (BF)
  • Troupe Warba de Ganzourgou (BF)
  • Mamadou Ilboudo (BF)
  • Issouf Compaoré (BF)
  • Awa Maiga (Mali)
  • Kamizaze du Zouglou (RCI)
  • Safiath (Niger)
  • Ilé Olorun (Bénin)
  • CGM (RCI)

OXYGENE MAG vous fera vivre heure par heure les NAK 2019 !

Hervé David HONLA

Les plus lus

To Top