ShowBuzz

Bibich Sérénité

A peine sorti, déjà réclamé

Il y a exactement 24h que le single «C’est pas comme ça » tant attendu de Bibich Sérénité, est dans toutes les plateformes de téléchargement. C’est dans deux discothèques les plus huppées de la capitale ouagalaise en matière de promotion de musique zouglou, qu’il a présenté l’exclusivité de ce tube lors des prestations.

Prestation euphorique au Yin yang

Lauréat de Kundé du meilleur artiste étranger vivant au Burkina Faso 2019, Bibich Sérénité, est entre deux avions Ouagadougou et Abidjan. Spectacles et studios sont ses principales préoccupations. Pour la sortie de son quatrième single après l’album «Ouagazouglou » en 2017, Jean Baptiste Digbo de son vrai nom, a choisi les discothèques «Le Block» et «Yin Yang ». C’est à pas de courses, qu’il a effectué son périple dominical.  Tout d’abord ; le dimanche 13 octobre à 18h au «Block » par une foule compacte que le promoteur Mory Kone a réussi à contenir, ensuite deux heures après, c’était au tour du complexe light Club le Yin Yang de recevoir celui que l’on a surnommé le «Muezzin du Zouglou».

Muni de ses danseurs fraichement recrutés depuis la ville ivoirienne Dabou, ils ont décrypté de long en large ce tube «C’est pas comme ça » qui a aussitôt  été apprivoisé par cette marée humaine acquise à sa cause. Entre témoignages et prestations ponctués également par des compliments de la part de ses fans, Bibich Sérénité en a profité pour réitérer ses sincères remerciements à son public qui ne cesse de le hisser au firmament de son art.

Le «Muezzin du Zouglou» est attendu ce jour à Abidjan

Malgré cette fatigue qui se lisait sur son visage, l’auteur de «Décision» s’envolera ce jour 14 octobre 2019 à Abidjan pour honorer des contrats  de spectacles qui l’attendent. Après la sortie du tube «C’est pas comme ça », pas un moment de répit !

LECHAT !

 

 

Les plus lus

To Top