Tapis Rouge

Prince Zoétaba en tournée

Une initiative audacieuse

C’est parfois ce que l’’on demande aux artistes musiciens. Prendre leur destin en main, planifier leur carrière sans attendre «l’aide du bon Dieu». Forcer son sa destinée pour rendre commercialisable son œuvre. Le précurseur du «Djaidgo», Adama Prince Zoétaba, se lancera en tournée dès le 1er novembre 2019. Un périple qui l’amènera dans une dizaine de villes du pays et ce, pendant un mois. Une détermination digne d’un artiste obstiné et tenace.

 

Prince Zoétaba, Kunde de l’artiste le plus joué en discothèque en 2012

 

C’est en 1990 qu’Adama Zoétaba a commencé sa carrière avec une «prémaquette» sous la main, pour enfin ; en 1993 se faire produire par une autre artiste et non des moindres ; Amety Méria. Elle avait alors pris la résolution de soutenir ses collègues y compris son jeune frère le regretté Bob Tchampous. Ainsi donc, Prince Zoétaba a vu là, une bouée de sauvetage que la diva lui tendait dans cette «marée trouble». Depuis lors, Prince Zoétaba écume de nombreuses scènes tant au Burkina Faso que dans la sous-région. Dans le souci de garder cette identité folklorique burkinabè, il a régulièrement côtoyé des célébrités nationales telles que : Issouf Compaoré, Amety Méria, Georges Ouédraogo, Somé Michel Bossofa (RTB), Salambo, To Finley…

 

Il mettra de nombreux tubes à succès sur le marché discographique tels que « Djaidgo », «Wagda-wagda», «Wayii», «Ting-Tang», surtout sorti en 2011 qui lui a valu de nombreuses scènes les plus huppées au Mali et même ici au Burkina à travers les KUNDE (Artiste le plus joué en discothèque en 2012), Miss Burkina, FESPACO, SNC etc. «Zankita-Filing » sortira en 2016 et grâce à cet opus, Prince Zoétaba sera classé parmi les dix artistes musiciens les plus influents du Burkina.

Capé de cinq…sinon six albums avec le tout dernier «Zoodo», il voudrait reconquérir toutes les 13 régions du Burkina avec cet opus.

Raison pour laquelle, l’idée héroïque de réaliser cette tournée, surtout pour saluer la bravoure et l’efficacité des FDS (Force de Défense et de Sécurité), a été salué par tout un peuple qui s’apprête à l’accompagner dans cette noble détermination.

Le top départ sera lancé à Koupéla le 1er novembre 2019. Ensuite, Tenkodogo (2 novembre), Pô (8 novembre), Manga (9 novembre), Dédougou (15 novembre), Bobo-Dioulasso (16 novembre), Ouahigouya (23 novembre), Koudougou (6 décembre) et l’apothéose sera à Ouagadougou le 7 décembre 2019.

Quatre artistes seront de lu périple

Un concept qui a suscité l’adhésion de ses collègues artistes. En l’occurrence ; David Le Combattant, Agozo, Ali Ponré et Lati Shine. Après chaque passage de ses collègues, Prince Zoétaba, bouclera chaque spectacle par un concert géant en live, d’une heure non-stop.

Un acte à la fois patriotique et unificateur qui ne sera pas sans conséquence, d’autant plus que, par ricochet l’album «Zoodo» connaîtra une réputation florissante.

 

Hervé David HONLA

 

 

Les plus lus

To Top