Ladies

Julie La Perle interpelle son «Chérie»

L’album bientôt à Paris

Après  la sortie premier single «Jalousie» en collaboration avec Imilo Lechanceux,  le 26 juillet 2016, cette sublime femme nous revient avec «Chérie»

Son premier album sortira à Paris

De son vrai nom Juliette Koara Nannarone, Julie La Perle a embrassé la musique par l’entremise de sa mère choriste et chantre à l’Eglise du Pasteur Joseph Karambiré.

Aujourd’hui, Julie La perle fait la fierté de musique urbaine d’obédience «ambiance facile » à Paris  où elle réside avec toute sa famille. Après la sortie de «Jalousie» en feat avec le Kunde d’Or 2017, arrangé par Lobou François Traoré dit Doctore, elle s’est ensuite attachée des services d’un arrangeur français Fléo sur ce nouveau single intitulé «Mon Chérie »

Julie La Perle a séjourné en septembre dernier au Faso pour le lancement de cette œuvre, qui n’a pas perdu sa ligne musicale. En prélude de la sortie de son premier album qui sera composé de quatre titres et sortira à Paris, elle nous présente un avant-gout avec «Chérie». C’est une histoire qui s’adresse par ricochet à son époux avec comme instrument de prédilection le piano. Très orientée vers les questions de jalousie dans ses tubes, Julie Répond : «Rires…C’est vrai qu’on me l’a déjà dit en Europe…mais j’ai d’autres tubes qui ne parlent pas de jalousie…Ils parlent d’amour, de mariage etc. ce single «Mon chérie» certes parle de jalousie mais également d’amour»

Des prestations au Burkina sont prévues

Au regard de la thématique très sensible qu’elle aborde dans ses chansons, certains de ses fans parlent d’histoires vécues : «Oui et non en même temps ! (rires) Il y a une partie de ma vie dedans et c’est également les histoires de mes copines et la famille» renchérit-elle.

Présente au Faso, pour la promo, elle compte régulièrement venir dès qu’elle est sollicitée. Mariée et mère deux enfants, elle promet être disponible dans la mesure du possible au Burkina Faso. «C’est mon pays avant tout ! » conclut-elle.


LECHAT !

 

Les plus lus

To Top