Paroles d'interet

DJATA – Assomon

Djata : Octobre 2010-Octobre 2019

L’Inoubliable !

Cette voix raisonnera toujours à jamais à travers le monde entier. Ce n’est pas parce qu’elle nous a quitté tragiquement dans la nuit du 20 au 21 octobre 2010 qu’Oxygenemag.info tournera la page. Jamais !!!

 

Le 20 octobre 2019 fera exactement neuf (9) ans que la «Vielle mère » a tiré sa révérence, mais, son image, sa musique, ses déclarations spontanées et surtout ce show d’anthologie qu’elle avait donné à la faveur du SITHO (Salon International du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou) munie d’un pied fracturé enveloppé dans un plâtre sont immuables.

Badjata Mélissa ILEBOU de son vrai nom, s’était érigée en défenseure des orphelins et des enfants marginalisés. Elle restera éternellement une véritable icône de la musique burkinabè. Cette grande voix venue de Kampala (village Kampa Fanian) dans la province du Nahouri était née le 27 juin 1976. Elle avait placé la mortalité maternelle et infantile au centre de ses préoccupations.

Ces trois enfants, aujourd’hui majeurs se sont frayé un chemin dans la vie. Certain résident aux USA, d’autres au Faso et sur le continent, ils ne cessent de perpétuer l’image de leur mère.

Elle était à cette époque, la seule artiste burkinabè capable dans une même une strophe, de produire  vocalement des altos aux sopranos en passant par les mezzo-sopranos.

Oxygenemag.info vous offre le clip «Assomon» réalisé à titre posthume par la structure 13 Records, afin que vous en jugiez vous-même.

LECHAT !

 

Les plus lus

To Top