VIP

SOTIGUI AWARDS 2019

Une application qui ambitionne révolutionner le 7ème Art

La quatrième édition des SOTIGUI AWARDS se dérouleront du 28 au 30 novembre 2019 au Burkina Faso à Ouagadougou. C’est la principale information qui a  réuni l’ensemble de la presse burkinabè le 27 septembre 2019 à l’Institut Français de Ouagadougou à la faveur de la seconde conférence de presse de presse après celle tenue à Paris le 19 du même mois. Mais au-delà des 16 lauréats qui repartiront avec les trophées au soir du 30 novembre, c’est surtout la nouvelle application «MOV UP» divulguée par le comité d’organisation qui suscite beaucoup de réactions positives à travers la planète.

 

Le comité d’organisation des SOTIGUI face à la presse à Ouagadougou

 

L’on ne cessera jamais de le dire ; l’industrie du cinéma africain francophone a besoin de restructuration. Les lamentations sont nombreuses face aux difficultés de la production cinématographique depuis la fermeture de plusieurs salles, il y a quelques années. Si quelques pays en Afrique comme le Nigéria ou l’Afrique du Sud font figure d’exceptions sans pour autant pouvoir devenir des modèles, il n’en demeure pas moins que la numérisation contemporaine de la filière aide à surmonter radicalement ses difficultés structurelles. Au-delà des discours d’apitoiement, il conviendra d’analyser avec une grande acuité, les principaux symptômes et dysfonctionnements politiques, économiques qui touchent l’ensemble de ce secteur.

C’est la raison pour laquelle l’Académie des SOTIGUI a commencé à s’appesantir sur un pan très important de cette filière qu’est le jeu d’acteur. Quel rôle joue-t-il ? Quelles difficultés les comédiens/acteurs éprouvent-ils ? Comment y remédier ? Et enfin, comment leur donner la place qu’ils méritent ?

Depuis donc 2016, le Burkina Faso accueille la prestigieuse cérémonie des SOTIGUI AWARDS qui récompense uniquement les acteurs et comédiens du cinéma africain, de sa diaspora et des afro-descendants. Une cérémonie à laquelle, une vingtaine d’acteurs africains venant des quatre coins venant du globe terrestre sont honorés. Mouna N’Diaye du Burkina Faso (2016), Nafissatou Benchehida du Maroc (2017), Abdelmomem Chouayet de l’Algérie (2018) sont les trois derniers lauréats des SOTIGUI D’OR.

 

Après la première conférence de presse qui a eu lieu à Paris où il était question de présenter l’Académie des SOTIGUI en Europe, il était naturel de rencontrer celle de Ouagadougou pour énoncer les grandes articulations de cette quatrième édition. La délégation des SOTIGUI à Paris était conduite par le premier responsable Kevin Mone. Face à une pléthore d’hommes et femmes de médias, ce dernier a affirmé que les SOTIGUI AWARDS rentrent dans le panthéon des prestigieuses cérémonies à vocation transcontinentale. En Belgique on parle des «Margueritte», en France les «CESARS», aux USA les «OSCARS» en Afrique les «SOTIGUI». La particularité des SOTIGUI est qu’ils récompensent les acteurs et actrices du continent africain et de ses afro-descendants des Antilles et de la diaspora. Une conférence à Paris qui a permis à certaines comédiennes africaines en l’occurrence Marie-Philomène Nga et Firmine Richard de relever quelques clichés auxquelles subissent les acteurs et actrices noires en France.

conférence de presse des SOTIGUI à l’UNESCO à Paris le 19 septembre 2019

 

Ce  triste constat peut être jugulé grâce à la nouvelle application «MOV UP» qu’a conçu l’Académie des SOTIGUI. Il s’agira de créer une plateforme qui fera une nomenclature  de l’ensemble des acteurs et actrices africains, de sa diaspora et des Afro-descendants. «Mov Up» sera le gyrophare du cinéma noir à travers le monde. Pour y figurer, il faudra être comédien et envoyer son CV, image ainsi que des séquences de films à l’adresse mail suivant : cinema@academiedessotigui.org.

 

Une présentation élargie des acteurs nominés africains de 2019 a été faite aux hommes et femmes de médias tant à Paris qu’à Ouagadougou. Une édition qui connaîtra d’autres particularités les plus édifiants. Pendant les trois jours (28, 29 et 30 novembre 2019) des master class et projections de films où les acteurs en lice y figurent seront projetés tous les soirs à l’Institut Français de Ouagadougou.

L’initiateur des SOTIGUI AWARDS, Kevin MONE

 

Liste des 12 nominés burkinabè.

 

Meilleur interprétation masculine

– Christian Léger DAH dans la république des corrompus

– Moïse TIEMTORÉ dans A BOUT DU SOUFFLE

– O Gust KUTU dans le Bonnet de Modibo

Meilleure interprétation féminine

– Carole OUEDRAOGO dans HAKILITAN

– Viviane YANOGO dans la folie des millionnaires

– Mariale Cristal TRAORÉ dans la république des corrompus

Sotigui du public

– Carole OUEDRAOGO dans HAKILITAN

– Viviane YANOGO dans la folie des millionnaires

– Mariale Cristal TRAORÉ dans la république des corrompus

– Christian Léger DAH dans la république des corrompus

– Moïse TIEMTORÉ dans A BOUT DU SOUFFLE

– O Gust KUTU dans le Bonnet de Modibo

 

LECHAT !

Les plus lus

To Top