Edito

Cheezy : Malgré ça, il en sort grandi !

cheezy2

Je me réveille ce matin du dimanche 17 mars, avec une gueule de bois. Surtout comme première question qui jaillit dans mes pensées : “Que s’est-il passé après mon départ à Canal Olympia Idrissa Ouedraogo de Pissy ? “

Voici le message et les images que le jeune prodige de notre musique m’a laissé sur whatsapp:

“Grand frère ! Malgré vents et marées mes vrais fans sont restés pour moi.Le concert de L’afro-Beat restera et rayonnera bien au delà de notre industrie musicale. Je vous remercie du soutien que vous m’apporter depuis le premier Jour,vous avez un Bon coeur que Dieu vous le rende au centuple.je ne m’attendais plus a voir une personne, mais ils sont restés pour moi, j’ai jamais baissé et Je ne baisserai jamais les bras.
Ton petit et tous son staff nous te disons MERCI.” dixit Cheezy.

Donc malgré tout ça, il l’a fait ?!

cheezy

Ce qui fait la différence entre cette génération et la nôtre, déjà dépassée est la suivante : nous avons l’art de nous moquer du malheur des autres au moment où ils ont besoin de notre soutien. Mais la génération actuelle, quelque soit le pétrin dans lequel tu te trouves, ils acceptent t’accompagner dans ce gouffre.

C’est ce que j’ai constaté dans ce spectacle. J’ai vu des artistes qui chantaient sans aucune règles de l’art, mais personne ne les a hué, bien au contraire. L’Afrobeat comme ils l’appellent ou encore l’afrotrap que j’ai écouté avant de partir, était un plutôt un état d’esprit où la solidarité est leur maître mot.

Malgré les aléas organisationnels, 70% de son public est resté ou est revenu suivre le spectacle. Une véritable preuve de solidarité, comme pour dire qu’un nouveau cycle est en train de naître.

Mais au delà de ce regain de solidarité, l’artiste et son jeune staff devraient sincèrement tirer très tôt les leçons de ce dérapage.

Le showbiz n’est pas un rassemblement de camarades mais plutôt, un assemblage de compétences. La rigueur, la ponctualité et le professionnalisme doivent toujours primer. Faites vous former ou assister.

Évitez de faire plaisir aux autres en hypothéquant vos atouts. Ce n’est pas le spectacle de vos amis, mais le votre. On ne prépare pas un événement pendant 12 mois, pour venir l’offrir aux aventuriers en guise de solidarité.

Pour faire une omelette, il faut casser les oeufs. La bonne charité commence toujours par soi-même. Soyez rigoureux envers vous même et ne jouez jamais au complaisant, surtout quand il s’agit de votre carrière ou d’un challenge que vous voulez accomplir.

L’honneur revient au public de Cheezy qui aura évité la catastrophe, mais c’est à son staff de tirer les leçons de cette organisation quelque peu bâclée. Tout simplement parce qu’on veut satisfaire tout le monde.

Chapeau bas !

LECHAT !

Les plus lus

To Top