Ladies

Noufissa BENCHEHIDA: Une actrice africaine qui veut briser les barrières

– 2017 SOTIGUI AWARDS d’OR 2017» meilleure actrice du continent africain.

C’est précisément, à travers le long métrage «A mile in my shoes » et surtout « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda, où elle remporta haut la main, Le Prix de La Meilleure Actrice au FESPACO en 2017, qu’Oxygene Mag s’est véritablement intéressé à elle. L’apothéose fut surtout le SOTIGUI d’Or qu’elle a remporté en décembre 2017 dans la salle CANAL OLYMPIA de Ouaga 2000.

 

Depuis lors, Noufissa Benchehida est devenue l’attraction des cinéphiles en Afrique. «Tous les rôles qu’elle incarne dans un film, elle le joue à la perfection ! » Affirme Romuald Nacanabo, journaliste reporter d’Image.

 

En remportant donc l’année dernière les SOTIGUI d’OR, elle entre de facto, au panthéon de cette Académie des SOTIGUI qui organisera la 3è édition des SOTIGUI AWARDS le samedi 1er décembre 2018 à Canal Olympia sous le thème : “la piraterie dans l’audiovisuel : Comment mieux Valoriser, Protéger et Défendre les Œuvres Cinématographiques et Audiovisuelles Africaines ?

 

Qui est véritablement  Noufissa Benchehida ?

Noufissa Benchehida est une séduisante et imposante actrice  marocaine qui a joué dans plusieurs séries, notamment dans le téléfilm ‘L’affaire’ produit par 2M et où elle jouait le rôle du flic.

A la base, c’est l’hôtellerie et le tourisme à Montpellier qui était en ligne de mire, après avoir obtenu ses diplômes supérieurs dans ce domaine. Arrivée en France, elle a décidé de se lancer dans le cinéma. Véritablement  douée dans l’écriture d’histoire de film et de théâtre, Noufissa a toujours été passionnée depuis sa tendre enfance, par l’histoire de l’Art dans toute sa globalité. Diplômée en Art Dramatique, cette comédienne aux yeux chatoyants,  a bénéficié d’une formation d’actrice à Paris.

 

Aujourd’hui cette belle brune, ne passe plus inaperçue dans les festivals de par le monde. Elle a pu, non seulement côtoyer ses collègues acteurs et actrices célèbres tels que :   George Clooney, Matt Damon ou encore Jeffrey Wright dans «Syriana» du réalisateur américain Stephen Gaghan, Noufissa incarne aujourd’hui, la nouvelle vague d’actrices africaines qui veut redorer l’image du métier d’acteur de cinéma en Afrique.

 

En remportant donc les SOTIGUI AWARDS en 2017, Noufissa Benchehida devient l’une des ambassadrices itinérantes de cette cérémonie de distinction, qui repositionne l’acteur africain et de la diaspora dans son contexte.

Pourtant, Noufissa est en pleine ascension et grade, préfère gravir les échelons de façon crescendo. Figurez-vous-vous qu’en sept ans ; de 2011 à 2018.

 

– 2011 «Prix féminin d’interprétation » Festival National de Tanger.

– 2015 Prix de la meilleure actrice » au Festival International du Film Dakhla.

– 2015 «Prix de la meilleure actrice et SCREEN  Awards » Casablanca.

– 2017 SOTIGUI AWARDS d’OR 2017» meilleure actrice du continent africain.

– 2017 «Prix de la meilleure interprétation féminine du continent africain » au FESPACO.

– 2018 « Nommée ambassadrice des SOTIGUI AWARDS»

 

Le métier d’acteur est exigeant et difficile, il demande un investissement considérable, et apporte en contrepartie d’inestimables satisfactions. Les jeunes africains sont des millions à rêver d’une grande carrière dans le cinéma, surtout se voir monter les marches du Festival de Cannes sous les feux des projecteurs. Ils se voient même sangloter devant le crépitement des flashs, en recevant ; soit Oscar, une Palme d’Or, un Etalon ou encore un Etalon d’Or.

 

Malheureusement, certains de nos acteurs sont adulés dans le monde, mais rasent les murs ici au Burkina. On espère que les SOTIGUI changeront la donne.

JABBAR !

 

 

 

 

Noufissa BENCHEHIDA

Une actrice africaine qui veut briser les barrières

 

C’est précisément, à travers le long métrage «A mile in my shoes » et surtout « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda, où elle remporta haut la main, Le Prix de La Meilleure Actrice au FESPACO en 2017, qu’Oxygene Mag s’est véritablement intéressé à elle. L’apothéose fut surtout le SOTIGUI d’Or qu’elle a remporté en décembre 2017 dans la salle CANAL OLYMPIA de Ouaga 2000.

 

Depuis lors, Noufissa Benchehida est devenue l’attraction des cinéphiles en Afrique. «Tous les rôles qu’elle incarne dans un film, elle le joue à la perfection ! » Affirme Romuald Nacanabo, journaliste reporter d’Image.

 

En remportant donc l’année dernière les SOTIGUI d’OR, elle entre de facto, au panthéon de cette Académie des SOTIGUI qui organisera la 3è édition des SOTIGUI AWARDS le samedi 1er décembre 2018 à Canal Olympia sous le thème : “la piraterie dans l’audiovisuel : Comment mieux Valoriser, Protéger et Défendre les Œuvres Cinématographiques et Audiovisuelles Africaines ?

 

Qui est véritablement  Noufissa Benchehida ?

Noufissa Benchehida est une séduisante et imposante actrice  marocaine qui a joué dans plusieurs séries, notamment dans le téléfilm ‘L’affaire’ produit par 2M et où elle jouait le rôle du flic.

A la base, c’est l’hôtellerie et de tourisme à Montpellier qui était en ligne de mire, après avoir obtenu ses diplômes supérieurs dans ce domaine. Arrivée en France, elle a décidé de se lancer dans le cinéma. Véritablement  douée dans l’écriture d’histoire de film et de théâtre, Noufissa a toujours été passionnée depuis sa tendre enfance, par l’histoire de l’Art dans toute sa globalité. Diplômée en Art Dramatique, cette comédienne aux yeux chatoyants,  a bénéficié d’une formation d’actrice à Paris.

 

Aujourd’hui cette belle brune, ne passe plus inaperçue dans les festivals de par le monde. Elle a pu, non seulement côtoyer ses collègues acteurs et actrices célèbres tels que :   George Clooney, Matt Damon ou encore Jeffrey Wright dans «Syriana» du réalisateur américain Stephen Gaghan, Noufissa incarne aujourd’hui, la nouvelle vague d’actrices africaines qui veut redorer l’image du métier d’acteur de cinéma en Afrique.

 

En remportant donc les SOTIGUI AWARDS en 2017, Noufissa Benchehida devient l’une des ambassadrices itinérantes de cette cérémonie de distinction, qui repositionne l’acteur africain et de la diaspora dans son contexte.

Pourtant, Noufissa est pleine ascension et garde préfère gravir les échelons de façon crescendo. Figurez-vous-vous qu’en sept ans ; de 2011 à 2018.

 

– 2011 «Prix féminin d’interprétation » Festival National de Tanger.

– 2015 Prix de la meilleure actrice » au Festival International du Film Dakhla.

– 2015 «Prix de la meilleure actrice et SCREEN  Awards » Casablanca.

– 2017 SOTIGUI AWARDS d’OR 2017» meilleure actrice du continent africain.

– 2017 «Prix de la meilleure interprétation féminine du continent africain » au FESPACO.

– 2018 « Nommée ambassadrice des SOTIGUI AWARDS»

 

Le métier d’acteur est exigeant et difficile, il demande un investissement considérable, et apporte en contrepartie d’inestimables satisfactions. Les jeunes africains sont des millions à rêver d’une grande carrière dans le cinéma, surtout se voir monter les marches du Festival de Cannes sous les feux des projecteurs. Ils se voient même sangloter devant le crépitement des flashs, en recevant ; soit Oscar, une Palme d’Or, un Etalon ou encore un Etalon d’Or.

 

Malheureusement, certains de nos acteurs sont adulés dans le monde, mais rasent les murs ici au Burkina. On espère que les SOTIGUI changeront la donne.

JABBAR !

 

 

Noufissa BENCHEHIDA

Une actrice africaine qui veut briser les barrières

 

C’est précisément, à travers le long métrage «A mile in my shoes » et surtout « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda, où elle remporta haut la main, Le Prix de La Meilleure Actrice au FESPACO en 2017, qu’Oxygene Mag s’est véritablement intéressé à elle. L’apothéose fut surtout le SOTIGUI d’Or qu’elle a remporté en décembre 2017 dans la salle CANAL OLYMPIA de Ouaga 2000.

 

Depuis lors, Noufissa Benchehida est devenue l’attraction des cinéphiles en Afrique. «Tous les rôles qu’elle incarne dans un film, elle le joue à la perfection ! » Affirme Romuald Nacanabo, journaliste reporter d’Image.

 

En remportant donc l’année dernière les SOTIGUI d’OR, elle entre de facto, au panthéon de cette Académie des SOTIGUI qui organisera la 3è édition des SOTIGUI AWARDS le samedi 1er décembre 2018 à Canal Olympia sous le thème : “la piraterie dans l’audiovisuel : Comment mieux Valoriser, Protéger et Défendre les Œuvres Cinématographiques et Audiovisuelles Africaines ?

 

Qui est véritablement  Noufissa Benchehida ?

Noufissa Benchehida est une séduisante et imposante actrice  marocaine qui a joué dans plusieurs séries, notamment dans le téléfilm ‘L’affaire’ produit par 2M et où elle jouait le rôle du flic.

A la base, c’est l’hôtellerie et de tourisme à Montpellier qui était en ligne de mire, après avoir obtenu ses diplômes supérieurs dans ce domaine. Arrivée en France, elle a décidé de se lancer dans le cinéma. Véritablement  douée dans l’écriture d’histoire de film et de théâtre, Noufissa a toujours été passionnée depuis sa tendre enfance, par l’histoire de l’Art dans toute sa globalité. Diplômée en Art Dramatique, cette comédienne aux yeux chatoyants,  a bénéficié d’une formation d’actrice à Paris.

 

Aujourd’hui cette belle brune, ne passe plus inaperçue dans les festivals de par le monde. Elle a pu, non seulement côtoyer ses collègues acteurs et actrices célèbres tels que :   George Clooney, Matt Damon ou encore Jeffrey Wright dans «Syriana» du réalisateur américain Stephen Gaghan, Noufissa incarne aujourd’hui, la nouvelle vague d’actrices africaines qui veut redorer l’image du métier d’acteur de cinéma en Afrique.

 

En remportant donc les SOTIGUI AWARDS en 2017, Noufissa Benchehida devient l’une des ambassadrices itinérantes de cette cérémonie de distinction, qui repositionne l’acteur africain et de la diaspora dans son contexte.

Pourtant, Noufissa est pleine ascension et garde préfère gravir les échelons de façon crescendo. Figurez-vous-vous qu’en sept ans ; de 2011 à 2018.

 

– 2011 «Prix féminin d’interprétation » Festival National de Tanger.

– 2015 Prix de la meilleure actrice » au Festival International du Film Dakhla.

– 2015 «Prix de la meilleure actrice et SCREEN  Awards » Casablanca.

– 2017 SOTIGUI AWARDS d’OR 2017» meilleure actrice du continent africain.

– 2017 «Prix de la meilleure interprétation féminine du continent africain » au FESPACO.

– 2018 « Nommée ambassadrice des SOTIGUI AWARDS»

 

Le métier d’acteur est exigeant et difficile, il demande un investissement considérable, et apporte en contrepartie d’inestimables satisfactions. Les jeunes africains sont des millions à rêver d’une grande carrière dans le cinéma, surtout se voir monter les marches du Festival de Cannes sous les feux des projecteurs. Ils se voient même sangloter devant le crépitement des flashs, en recevant ; soit Oscar, une Palme d’Or, un Etalon ou encore un Etalon d’Or.

 

Malheureusement, certains de nos acteurs sont adulés dans le monde, mais rasent les murs ici au Burkina. On espère que les SOTIGUI changeront la donne.

JABBAR !

 

Noufissa BENCHEHIDA

Une actrice africaine qui veut briser les barrières

 

C’est précisément, à travers le long métrage «A mile in my shoes » et surtout « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda, où elle remporta haut la main, Le Prix de La Meilleure Actrice au FESPACO en 2017, qu’Oxygene Mag s’est véritablement intéressé à elle. L’apothéose fut surtout le SOTIGUI d’Or qu’elle a remporté en décembre 2017 dans la salle CANAL OLYMPIA de Ouaga 2000.

 

Depuis lors, Noufissa Benchehida est devenue l’attraction des cinéphiles en Afrique. «Tous les rôles qu’elle incarne dans un film, elle le joue à la perfection ! » Affirme Romuald Nacanabo, journaliste reporter d’Image.

 

En remportant donc l’année dernière les SOTIGUI d’OR, elle entre de facto, au panthéon de cette Académie des SOTIGUI qui organisera la 3è édition des SOTIGUI AWARDS le samedi 1er décembre 2018 à Canal Olympia sous le thème : “la piraterie dans l’audiovisuel : Comment mieux Valoriser, Protéger et Défendre les Œuvres Cinématographiques et Audiovisuelles Africaines ?

 

Qui est véritablement  Noufissa Benchehida ?

Noufissa Benchehida est une séduisante et imposante actrice  marocaine qui a joué dans plusieurs séries, notamment dans le téléfilm ‘L’affaire’ produit par 2M et où elle jouait le rôle du flic.

A la base, c’est l’hôtellerie et de tourisme à Montpellier qui était en ligne de mire, après avoir obtenu ses diplômes supérieurs dans ce domaine. Arrivée en France, elle a décidé de se lancer dans le cinéma. Véritablement  douée dans l’écriture d’histoire de film et de théâtre, Noufissa a toujours été passionnée depuis sa tendre enfance, par l’histoire de l’Art dans toute sa globalité. Diplômée en Art Dramatique, cette comédienne aux yeux chatoyants,  a bénéficié d’une formation d’actrice à Paris.

 

Aujourd’hui cette belle brune, ne passe plus inaperçue dans les festivals de par le monde. Elle a pu, non seulement côtoyer ses collègues acteurs et actrices célèbres tels que :   George Clooney, Matt Damon ou encore Jeffrey Wright dans «Syriana» du réalisateur américain Stephen Gaghan, Noufissa incarne aujourd’hui, la nouvelle vague d’actrices africaines qui veut redorer l’image du métier d’acteur de cinéma en Afrique.

 

En remportant donc les SOTIGUI AWARDS en 2017, Noufissa Benchehida devient l’une des ambassadrices itinérantes de cette cérémonie de distinction, qui repositionne l’acteur africain et de la diaspora dans son contexte.

Pourtant, Noufissa est pleine ascension et garde préfère gravir les échelons de façon crescendo. Figurez-vous-vous qu’en sept ans ; de 2011 à 2018.

 

– 2011 «Prix féminin d’interprétation » Festival National de Tanger.

– 2015 Prix de la meilleure actrice » au Festival International du Film Dakhla.

– 2015 «Prix de la meilleure actrice et SCREEN  Awards » Casablanca.

– 2017 SOTIGUI AWARDS d’OR 2017» meilleure actrice du continent africain.

– 2017 «Prix de la meilleure interprétation féminine du continent africain » au FESPACO.

– 2018 « Nommée ambassadrice des SOTIGUI AWARDS»

 

Le métier d’acteur est exigeant et difficile, il demande un investissement considérable, et apporte en contrepartie d’inestimables satisfactions. Les jeunes africains sont des millions à rêver d’une grande carrière dans le cinéma, surtout se voir monter les marches du Festival de Cannes sous les feux des projecteurs. Ils se voient même sangloter devant le crépitement des flashs, en recevant ; soit Oscar, une Palme d’Or, un Etalon ou encore un Etalon d’Or.

 

Malheureusement, certains de nos acteurs sont adulés dans le monde, mais rasent les murs ici au Burkina. On espère que les SOTIGUI changeront la donne.

JABBAR !

 

 

 

 

 

 

fissa BENCHEHIDA

Une actrice africaine qui veut briser les barrières

 

C’est précisément, à travers le long métrage «A mile in my shoes » et surtout « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda, où elle remporta haut la main, Le Prix de La Meilleure Actrice au FESPACO en 2017, qu’Oxygene Mag s’est véritablement intéressé à elle. L’apothéose fut surtout le SOTIGUI d’Or qu’elle a remporté en décembre 2017 dans la salle CANAL OLYMPIA de Ouaga 2000.

 

Depuis lors, Noufissa Benchehida est devenue l’attraction des cinéphiles en Afrique. «Tous les rôles qu’elle incarne dans un film, elle le joue à la perfection ! » Affirme Romuald Nacanabo, journaliste reporter d’Image.

 

En remportant donc l’année dernière les SOTIGUI d’OR, elle entre de facto, au panthéon de cette Académie des SOTIGUI qui organisera la 3è édition des SOTIGUI AWARDS le samedi 1er décembre 2018 à Canal Olympia sous le thème : “la piraterie dans l’audiovisuel : Comment mieux Valoriser, Protéger et Défendre les Œuvres Cinématographiques et Audiovisuelles Africaines ?

 

Qui est véritablement  Noufissa Benchehida ?

Noufissa Benchehida est une séduisante et imposante actrice  marocaine qui a joué dans plusieurs séries, notamment dans le téléfilm ‘L’affaire’ produit par 2M et où elle jouait le rôle du flic.

A la base, c’est l’hôtellerie et de tourisme à Montpellier qui était en ligne de mire, après avoir obtenu ses diplômes supérieurs dans ce domaine. Arrivée en France, elle a décidé de se lancer dans le cinéma. Véritablement  douée dans l’écriture d’histoire de film et de théâtre, Noufissa a toujours été passionnée depuis sa tendre enfance, par l’histoire de l’Art dans toute sa globalité. Diplômée en Art Dramatique, cette comédienne aux yeux chatoyants,  a bénéficié d’une formation d’actrice à Paris.

 

Aujourd’hui cette belle brune, ne passe plus inaperçue dans les festivals de par le monde. Elle a pu, non seulement côtoyer ses collègues acteurs et actrices célèbres tels que :   George Clooney, Matt Damon ou encore Jeffrey Wright dans «Syriana» du réalisateur américain Stephen Gaghan, Noufissa incarne aujourd’hui, la nouvelle vague d’actrices africaines qui veut redorer l’image du métier d’acteur de cinéma en Afrique.

 

En remportant donc les SOTIGUI AWARDS en 2017, Noufissa Benchehida devient l’une des ambassadrices itinérantes de cette cérémonie de distinction, qui repositionne l’acteur africain et de la diaspora dans son contexte.

Pourtant, Noufissa est pleine ascension et garde préfère gravir les échelons de façon crescendo. Figurez-vous-vous qu’en sept ans ; de 2011 à 2018.

 

– 2011 «Prix féminin d’interprétation » Festival National de Tanger.

– 2015 Prix de la meilleure actrice » au Festival International du Film Dakhla.

– 2015 «Prix de la meilleure actrice et SCREEN  Awards » Casablanca.

– 2017 SOTIGUI AWARDS d’OR 2017» meilleure actrice du continent africain.

– 2017 «Prix de la meilleure interprétation féminine du continent africain » au FESPACO.

– 2018 « Nommée ambassadrice des SOTIGUI AWARDS»

 

Le métier d’acteur est exigeant et difficile, il demande un investissement considérable, et apporte en contrepartie d’inestimables satisfactions. Les jeunes africains sont des millions à rêver d’une grande carrière dans le cinéma, surtout se voir monter les marches du Festival de Cannes sous les feux des projecteurs. Ils se voient même sangloter devant le crépitement des flashs, en recevant ; soit Oscar, une Palme d’Or, un Etalon ou encore un Etalon d’Or.

 

Malheureusement, certains de nos acteurs sont adulés dans le monde, mais rasent les murs ici au Burkina. On espère que les SOTIGUI changeront la donne.

JABBAR !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

To Top