Ladies

AFRICA MOUSSO 2: Des lots pour magnifier l’entrepreneuriat féminin

Elles sont des vendeuses de fruits et légumes, des balayeuses publiques, des agricultrices etc. qui contribuent activement presque 24h/24 au développement économique et social de l’Afrique en général et du Burkina en particulier.

On se souvient encore comme si c’était hier, de cette réussite spectaculaire de la première édition D’AFRICA MOUSSO. un événement qu’on ne vendait pas cher sa peau. Le succès sans précédent de l’acte 1 de cet événement, a suscité beaucoup d’engouement et d’intérêt auprès des principales concernées : Les Femmes !

La très entreprenante promotrice Sandrine Folane/Ouedraogo , PDG du groupe EGES, a fait du leadership féminin, son véritable cheval de bataille. D’où le thème de cette deuxième édition “Le leadership féminin au profit du développement économique et social de l’Afrique “.

Une édition qui connaîtra des points d’orgue particuliers. Contrairement à l’année précédente, AFRICA MOUSSO se déroulera sur trois jours, du 5 au 8 septembre 2018. Plusieurs innovations étayeront cette édition. Avec comme particularité de promouvoir les femmes entreprenantes issues exclusivement du secteur informel, cette deuxième édition sera également l’occasion pour ces valeureuses femmes de bénéficier des formations en Marketing Digital dans le but de leur faciliter l’accès aux NTIC.

Dans le souci d’accompagner ces femmes vers le pôle emploie et le management, les lauréates de l’édition précédente auront le privilège de rencontrer le roi des mossi Le Mogho Naaba et surtout de rencontrer nos honorables députés à l’Assemblée nationale. Pour les jeunes filles, elles n’en demandaient pas mieux ! La prestigieuse institut IAM leur dispensera des modules de formation.

Elles sont des vendeuses de fruits et légumes, des balayeuses publiques, des agricultrices etc. qui contribuent activement presque 24h/24 au développement économique et social de l’Afrique en général et du Burkina en particulier. “Cet événement est ma contribution à l’émancipation de la femme battante ” précise Sandrine Ouedraogo.

Deux pays africains à savoir la Côte d’Ivoire et le Bénin sont les États hôtes de cette deuxième édition qui connaîtra son apothéose le 8 septembre 2018 dans la salle polyvalente de Ouaga 2000. Elles seront 18 femmes qui monteront sur la plus haute marche du podium et bénéficieront d’un suivie pour la réalisation de leur projet.

Connaissant le dynamisme et le pragmatisme des femmes pour une telle cérémonie, beaucoup parmi elles sont déjà entrain de faire des réservations au 75.75.68.08

Jabbar !

Les plus lus

To Top