Edito

Ka Cora Entre modernité et tradition

 kasséna
Une voix comme la sienne mérite qu’on s’y intéresse davantage, notamment les ingénieurs de son et autres techniciens de studio.

kasséna
Une voix comme la sienne mérite qu’on s’y intéresse davantage, notamment les ingénieurs de son et autres techniciens de studio.
Ka Cora est classée dans la lignée des femmes qui chantent en mode soprano légers. C’est-à-dire : qu’elle possède la voix la plus aiguë comparable à celui du violon. Mais malheureusement, elle la casse parfois, due certainement au manque de souffle. Au lieu d’une voix lyrique ou dramatique dans le Soprano, Ka Cora possède plutôt une voix soprano léger. C’est en écoutant studieusement le tube «Ambol sono » que vous percevez bien la nuance. C’est d’ailleurs selon certains musicologues, le chef d’œuvre de cet album ! Elle a mis tout ce qu’elle avait dans ses tripes pour réaliser ce tube. Par contre, il y a eu beaucoup de laxisme pour les autres. Elle s’est beaucoup concentrée sur «Ambol sono» Certainement parce qu’elle était en collaboration avec Dicko Fils.
Reine Ka Cora Alobou de son vrai nom, incarne la féminité pure et la vertu. On pourrait par exemple classer sa voix soprano dans certains opéras, comme étant des voix magiciennes liées au monde surnaturel des Dieux.

Ce n’est pas surprenant que ce côté «mystique» ressorte sur sa voix et ses chansons. D’où le titre éponyme de son opus «l’ombre de ma mère» qui n’est pas fortuite.
Soucieuse de sa responsabilité sociale et traditionnelle, Alobou, avec son look de sirène mystérieuse munie d’un bandeau amazonienne, elle allie africanité et modernité en toute aisance. Elle doit se donner pour objectif, de rendre hommage à sa culture et sa tradition kasséna. Son devoir est de transmettre cet héritage musical immatériel qu’on l’aurait transmis. Cet héritage peut aussi, plus tard constituer une sorte de vecteur identitaire de sa communauté. Certes d’autres lui ont déjà emboité le pas, mais elle vient avec une identité particulière : sa voix ! Elle n’est pas aussi reluisante que ça, mais elle possède sa caractéristique.
Par contre, il faudrait que nous sachions que chaque voix est unique. Il en existe autant qu’il existe de personnes. Il revient donc à elle de savoir mieux la centraliser et l’orienter dans ses chansons.
Mais c’est en jouant régulièrement en live qu’elle trouvera sa voie et sa voix.
Jabbar.

Les plus lus

To Top