Ladies

1ère édition AFRICA MOUSSO: Ce que femme veut, Dieu veut !

Elles étaient vêtues de leur plus beaux vêtements. Elles s’admiraient et se lorgnaient mutuellement du regard. Elles étaient luxuriantes dans une salle des Fêtes de Ouaga 2000 qui a refusé du monde le 24 septembre dernier.

Elles étaient vêtues de leur plus beau vêtement. Elles s’admiraient et se lorgnaient mutuellement du regard. Elles étaient luxuriantes dans une salle des Fêtes de Ouaga 2000 qui a refusé du monde le 24 septembre dernier.

La Promotrice d’AFRICA MOUSSO, Sandrine Folane, femme au fort caractère, aura tenu la dragée haute en organisant cette première édition d’AFRICA MOUSSO en direct de la télévision BF1. Un évènement qu’elle a voulu dédier exclusivement à la femme entreprenante, persévérante et surtout issue du secteur informel.

20 adjudicataires sont reparties, sourire aux lèvres avec des trophées, attestations et gadgets des partenaires. Dans une ambiance ouatée ; les quelques hommes qui étaient présents dans cette salle, ont été servis à volonté ! Ils ont vu de tout genre et toutes resplendissantes. A telle enseigne que, certains cadreurs et photographes ont même épuisé leur carte mémoire. A force de pivoter leur tête comme un gyrophare, certains hommes sont repartis victimes de torticolis.

C’est à ce titre qu’on a pu redécouvrir des artistes non des moindres, comme : Clanabel, Doc’Rimers, Aly Traoré, Tiness, Rovane et Charles Bohena. Deux imprésarios (Valentine Koutou et Salou Guindo) aussi différents mais complémentaires, ont tenu en haleine le public BCBG pendant plus de 3h d’horloge.

Une soirée de récompense qui a connu certes, une régie lumière, son et décor exemplaire, mais quelques insuffisances notoires sont à relever. Le fond de scènes qui laissait à désirer avec un back-press épinglé au mauvais endroit. Des VTR kilométriques montés à l’emporte-pièce et l’ingérence caractérisée de la promotrice dans les aspects techniques. Ce qui agaçait le travail de la régie.

Tout compte fait, pour une première édition, la structure « EGES Evènementiel » aura su tirer son épingle du jeu, en réussissant cette première entrée en public.

                                                                                                                                                                       Jabbar

Les plus lus

To Top