Zoom

Bobo-Dioulasso: Les dures réalités de la ville

bobo dioulasso

Difficile de se connecter, difficile pour un journaliste de faire spontanément son job. La transmission presto des infos est lente. Les concierges des hôtels vous rassure du bon débit du wifi pourtant ça ne fonctionne même pas. Les cybers n’existent pas.

Photo: Shutterstock

Difficile de se connecter, difficile pour un journaliste de faire spontanément son job. La transmission presto des infos est lente. Les concierges des hôtels vous rassure du bon débit du wifi pourtant ça ne fonctionne même pas. Les cybers n’existent pas.
Tout fonctionne au ralenti,lenteur dans les mouvements.
Pourquoi peut-on concentrer tous les énergies, les finances, les technologies et peut-être même les avoirs-faire dans une seule ville, la capitale?

Un pays ne respire pas seulement grâce à sa capitale. Le volet décentralisation n’est pas effectif. Tout demeure sur la paperasse.
La ville est laissée à elle-même à telle enseigne que les véhicules roulent avec des bonbonnes de gaz dont la puanteur infeste les passagers.
Yako à cette belle cité.

Les plus lus

To Top