Ladies

KORA 2016: Sissao lance sa campagne

awasissao

La cantatrice Awa Sissao est nominée aux Kora 2016 dans la catégorie «Meilleur artiste féminin de l’Afrique de l’Ouest» grâce à son titre «Mariage» tiré du maxi «Escale». La cérémonie officielle des Kora est prévue pour le 20 mars 2016 en Namibie.

Photo: Sonia Yassa

La cantatrice Awa Sissao est nominée aux Kora 2016 dans la catégorie «Meilleur artiste féminin de l’Afrique de l’Ouest» grâce à son titre «Mariage» tiré du maxi «Escale». La cérémonie officielle des Kora est prévue pour le 20 mars 2016 en Namibie.

C’est aux côtés de l’Homme à la guitare, Abdoulaye Cissé, que Sissao s’est forgé une carrière d’artiste. D’abord danseuse, ensuite choriste, pour après participer avec brio au Grand-Prix de la chanson moderne en 2004. Le véritable déclic survint en 2005 quand elle se fait produire par la structure «Wagadjam » qui mettra son premier opus «Destin » sur le marché discographique. Pendant 3 ans, Siassao écume plusieurs scènes tant sur le plan national qu’international.

C’est surtout sa brillante prestation aux «Nuits atypiques de Koudougou » qui lui ouvrira les portes de l’international. Les exemples sont légion : 10 dates en Hollande dont deux représentations au festival Mondial (Tilburg) en 2007. En raison de ce succès, son album «Destin» sera même vendu à 25.000 exemplaires. Elle battra même le record de prestation d’une artiste féminine en terre burkinabè depuis 2010 ; 250 spectacles dans les 13 régions du Burkina !

Hors du Burkina, on retiendra quelques prestations phares comme celle dans la salle de 4000 places d’Anoumanbo( Abidjan) qu’elle remplira en 2010. Elle a même participé a un projet cirquo-musical avec «Djama burencirque » de Philippe Nahon en France. Une tournée qui l’a conduite à Poitiers, Grenoble, Douai et à Saint-Ouen en 2009. Sissao confirme tout le talent qu’on pense d’elle en 2011, quand elle mettra sur le marché son second album «Binkadi» où le mandingue, le jazz et le blues se conjuguent aux mêmes temps.

Elle séduit surtout son auditoire grâce à sa voix suave teintée de velours. Ses envolées lyriques ne l’empêchent pas de revenir à ses origines Dafing du grand Ouest du Burkina. Après la sortie de cet opus, les spectacles s’amplifient, notamment son concert phénoménal sur la tribune la plus convoitée que constituent les Nations unies, à l’occasion de la rencontre des «Femmes leaders» en 2011.

Son engagement pour la cause féminine associé à sa musique ont fait d’elle une figure de la scène musicale africaine. C’est en qualité d’ambassadrice de la femme qu’elle entend jouer sa partition dans la promotion de la question genre sur notre continent. Souvent retranchée avec sa petite famille, elle a su faire le distinguo entre sa vie de famille et celle d’artiste.

Toujours aux petits soins avec la structure Vision Parfaite et surtout étroitement managée par Kenzo Cash Ligdi, Awa Sissao est souvent en quête des scènes comme tout bon artiste. Mais le staff préfère veiller au grain en la mettant surtout sur orbite pour de grandes scènes. Afin donc de gérer au mieux sa transition, l’auteur de «Binkadi» a mis sur la place publique en 2014, un maxi de 2 titres baptisé «Escale». Comble du résultat. C’est l’un des tubes, «Mariage » qui a été coopté pour la sélection officielle des prochains Kora 2016.

Le tube a été plébiscité dans la catégorie «Meilleur artiste féminin de l’Afrique de l’Ouest». Elle représentera donc le Burkina Faso, le 20 mars 2016 en Namibie, lors de la grande cérémonie des récompenses. Qu’est qu’on fait pour elle?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top